jeudi 12 octobre 2017

Jeudi poésie - Lenteur !

Retraite

Remonte, lent rameur, le cours de tes années,
Et, les yeux clos, suspends ta rame par endroits…
La brise qui s’élève aux jardins d’autrefois
Courbe suavement les âmes inclinées.
Cherche en ton cœur, loin des grand’ routes calcinées,
L’enclos plein d’herbe épaisse et verte où sont les croix.
Écoutes-y l’air triste où reviennent les voix,
Et baise au cœur tes petites mortes fanées.
Songe à tels yeux poignants dans la fuite du jour.
Les heures, que toucha l’ongle d’or de l’amour,
À jamais sous l’archet chantent mélodieuses.
Lapidaire secret des soirs quotidiens,
Taille tes souvenirs en pierres précieuses,
Et fais-en pour tes doigts des bijoux anciens.
Albert Samain


LC de la Cachette -  clic sur photo


10 commentaires:

  1. En principe la retraite est l'éloge à la lenteur et à la liberté, combien de retraités nous disent, pas l'temps !!!! Bises de jill

    RépondreSupprimer
  2. Un très beau poème qui parle de ce que devrait être une retraite heureuse...

    RépondreSupprimer
  3. Bonjour Josette. Le temps passe plus vite quand on est à la retraite alors il faut le savourer. Bisous

    RépondreSupprimer
  4. Une magnifique photo et un beau poème...
    "Lapidaire secret des soirs quotidiens,
    Taille tes souvenirs en pierres précieuses,
    Et fais-en pour tes doigts des bijoux anciens."

    RépondreSupprimer
  5. Magnifique poème, Joseette ! J'♥ ! Bon matin de ce vendredi ! Amitiés♥

    RépondreSupprimer
  6. La retraite, cet instant de la vie ou on devrait prendre le temps de vivre, tout se calme autour de nous; Temps suspend ton vol
    Amicalement
    Claude

    RépondreSupprimer
  7. les images sont belles ; merci ; je ne connaissais pas ce poète - que de choses encore à découvrir. Bises

    RépondreSupprimer
  8. Un beau poeme annoncé par de bien agréables reflets Josette

    RépondreSupprimer